Libellés

Who's in da house ?

lundi 31 mars 2008

[Ciné] Sweeney Todd : The Demon Barber Of Fleet Street


Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s'évade et regagne Londres avec une seule idée en tête : se venger de l'infâme Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, lucy, et son bébé, Johanna.

Adoptant le nom de Sweeney Todd, il reprend possession de son échoppe de barbier, située au-dessus de la boulangerie de Mme Nellie Lovett. Celle-ci l'informe que Lucy se donna la mort après avoir été violée par Turpin.

~

C'était avec impatience que l'on attendait le retour du grand Burton sur les écrans, et c'est avec impatience que j'aurais quitté la salle si je n'avais pas été assaillie de chatouilles par les deux débiles (l'un un peu plus que l'autre, soit dit en passant) qui m'accompagnaient.

Commençons par l'histoire : un barbier crie vengeance. Et c'est à peu près tout ce qu'il fait durant deux heures. Ce qui gâche le film et rend le scénario insipide et inconsistant.

Esthétiquement parlant, quelques belles images entrecoupent la lassitude qui nous gagne en voyant tout ce sang rouge/orange fluo gicler par toutes les gorges. Jolis décors, ambiance sombre comme les puristes de Tim Burton aiment à encenser (bien que pour ma part je trouve que Big Fish soit l'un de ses meilleurs films, n'en déplaise à certains), costumes d'époque très réussis; malheureusement, Sweeney Todd demeure bel et bien un récit chanté, et ce de façon stridente et horrible.

Le chant d'ouverture est à peu près potable, il faut reconnaître le talent naturel de Johnny Depp. Après, c'est la décadence. Entre la pauvre Helena Bonham Carter qui se lamente sur ses tartes immondes et Jamie Campbell Bower qui nous casse littéralement les oreilles avec son "I feel you, Johanna...", on ne sait où fuir.

Spéciale ovation à Alan Rickman qui, malgré la catastrophe dans laquelle il s'est retrouvé obligé de jouer, nous offre, comme à son habitude, une prestation excellente.



Note personnelle : 5/10

2 commentaires:

Fred a dit…

5/10? C'est bien peu pour ce joli spectacle si savoureusement gore.. radine!

Ju a dit…

Trop généreuse. Film de merde, j'aurai mis 1/10 pour la présence de Johnny Depp et l'esthétique gothique.