Libellés

Who's in da house ?

dimanche 20 mars 2011

[Zik] IAMX, 19/03/11 (AB)



Couramment de passage en Belgique, le charmant et envoûtant Chris Corner s'est produit à l'Ancienne Belgique ce samedi 19 mars, sous les yeux émerveillés de ses fans qui remplirent la salle de manière impressionnante. Si l'on passe le fait qu'une fois de plus, j'avais des abrutis devant moi, je garde de ce concert un magnifique souvenir. Seul regret, ne pas être placée tout devant et devoir m'arracher la nuque pour contempler le spectacle...

La première partie nous plonge déjà dans l'ambiance avec Noblesse Oblige, un groupe composé d'un Allemand et d'une Française qui nous offrent un petit mélange de new wave, d'électro et de musique tribale. J'ai personnellement beaucoup aimé.


Sous une salve d'applaudissements, les membres d'IAMX font leur entrée, un par un, Chris Corner en dernier (évidemment). Masqué par un foulard doré, il commence avec, hélas, quelques titres de son dernier album (Volatile Times, très moyen), mais parvient à rendre la première chanson suffisamment rythmée en accélérant de plus en plus la fin, pour que ça se mette à chauffer dans la salle.

Pour notre plus grand bonheur, le dernier album fait une pause pour laisser les artistes entonner le superbe morceau My Secret Friend, sans Imogen Heap mais on s'en fout. S'enchaînent ensuite les bons vieux classiques dont tout le monde raffole, incluant notamment l'envoûtante Nature Of Inviting, la splendide Kiss & Swallow, la cultissime President, l'entraînante Nightlife...

On est conquis, définitivement, par le charisme de ce groupe. Une claviériste dynamique, souriante et communicative, un chanteur qui n'hésite pas à se rapprocher de son public, se jeter dedans, distribuer cymbales et baguettes à ses fans (et les arroser avec un peu de Whisky, ça change de l'eau et de la bière) et jongler entre voix, jeux de scène, instruments (de la batterie à la guitare, en passant par la... cloche !), jeux de regards (même les balcons ne se sont pas sentis lésés !), accessoires différents, ambiances, positions, bref, on ne s'ennuie pas un seul instant et on savoure chaque instant de leur professionnalisme.

Pour couronner le tout, le groupe joue dix minutes supplémentaires et finit comme il a commencé, avec classe, et sous un tonnerre d'applaudissements. On dit merci, et pour 25 €, on est vraiment heureux d'être venu, et on a hâte de recommencer. En prévoyant, cette fois, d'être tout devant.


2 commentaires:

Giuliana a dit…

Juste préciser que la chanson Music People n'a pas été accélérée par rapport à la version de l'album, elle est vraiment comme ça. Mais effectivement c'était une grâce sur le moment, paskeu... voila quoi, on n'a pas payé pour s'endormir :D

Cath a dit…

Ah c'est ça, je l'avais jamais écoutée en entier je t'avoue que je la trouve assez chiante, mais en live elle donnait bien :D